Foire aux questions (FAQ)

Compilation des questions les plus fréquemment posées et classées par catégories.

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à nous contacter via la section « Nous joindre ».

Facturation

Combien coûte un transport ambulancier?

Pour les résidents canadiens, le tarif de base est de 125 $ + 1,75 $ du kilomètre parcouru. Des frais de 35 $ s’ajoutent pour chaque personne supplémentaire (à l’exception des accompagnateurs médicaux, familiaux ou sociaux).

Pour les résidents non-canadiens, le tarif est de 400 $ + 1.75 $ du kilomètre parcouru.

Mesures d’exception gouvernementales :

  • Personne blessée lors d’un accident de la route;
  • Personne bénéficiaire de l’aide sociale;
  • Personne blessée dans un accident de travail;
  • Personne transportée entre deux établissements (centres hospitaliers, centres d’accueil publics et privés conventionnés) du réseau lors d’une hospitalisation;
  • Personne âgée de 65 ans ou plus et si les conditions de transport s’inscrivent dans le cadre du programme de gratuité;
  • Membre des Forces armées canadiennes;
  • Membre des Premières Nations et les Inuits inscrits au registre;
  • Personne détenue dans un poste de police ou un centre de détention;
  • Membre de la Gendarmerie royale du Canada;
  • Personne victime d’un acte criminel pouvant avoir leur transport remboursé, sur l’approbation du régime d’Indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC).

Interventions

Pourquoi les techniciens ambulanciers paramédics n’utilisent pas toujours la sirène et les gyrophares lors d’un appel?

Lorsque les techniciens ambulanciers paramédics se rendent sur les lieux d’une intervention, ils adaptent leur conduite en fonction du niveau de priorité établie par le Centre de communication santé. Lorsqu’ils prennent la direction du centre hospitalier, la sirène et les gyrophares sont utilisés en considération de plusieurs facteurs, dont l’état de la personne transportée, la distance à parcourir et l’état de la circulation. La conduite en urgence comportant des risques, elle ne doit être utilisée que lorsque cela est nécessaire.

Pourquoi les techniciens ambulanciers paramédics ne procèdent pas immédiatement à l’évacuation et au transport de la personne?

Les techniciens ambulanciers paramédics sont formés en priorité pour vous prodiguer des soins et, par la suite, vous transporter au centre hospitalier pour le diagnostic et les soins finaux. L’administration rapide de ces soins peut non seulement vous soulager, elle permet également d’éviter que votre état ne se détériore et favorise même votre guérison. Les gestes posés par les techniciens ambulanciers paramédics sont établis en fonction des signes qu’ils observent et les symptômes que vous leur décrivez, à l’aide de protocoles d’intervention approuvés par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Pour obtenir plus d’information sur les soins prodigués chez un patient, cliquer sur ce lien.

Pourquoi est-ce que les techniciens ambulanciers paramédics ne se dirigent pas systématiquement vers le centre hospitalier le plus près?

Le choix du centre hospitalier se fait en fonction du bassin de desserte lors d’une prise en charge par un véhicule ambulancier. De plus, les techniciens ambulanciers paramédics se dirigent vers un centre hospitalier qui offre les meilleurs soins en lien avec la santé du patient. 

Au Québec, on retrouve trois types de centres hospitaliers soit primaire, secondaire et tertiaire. Certains hôpitaux offrent aussi des soins spécialisés comme la pédiatrie, la cardiologie, la traumatologie, et autres.

Pourquoi un premier répondant ou un policier peut arriver chez moi malgré que je ne l'ai pas appelé?

Étant donné la nature de l’appel, un premier répondant ou même un policier peut intervenir afin de prodiguer des soins à la personne. En affectant une ressource supplémentaire vers le lieu d’intervention, permet d’éviter la détérioration des blessures ou de la santé de la personne nécessitant des soins d’urgence.

Pour plus d’information sur les premiers répondants, cliquer sur ce lien.

Un policier pourrait aussi se présenter sur les lieux pour venir en soutien aux techniciens ambulanciers paramédics afin d’assurer leur sécurité.

Le temps d’attente à l’hôpital est-il plus court lorsqu’on arrive en ambulance?

Non. Le centre hospitalier utilise une méthode de triage pour déterminer quel patient doit être priorisé par rapport aux autres. Ainsi, il importe peu que ce dernier se présente à l’urgence en ambulance ou par ses propres moyens. Un patient stable peut être dirigé vers la salle d’attente alors que le patient instable sera vu rapidement, son état ne lui permettant pas d’attendre.

Informations générales

Pourquoi le terme « technicien ambulancier paramédic »?

Le terme paramédic identifie, au Canada, les praticiens œuvrant dans les services ambulanciers. Ce terme réfère à une fonction de soins, et certains actes médicaux lui sont autorisés. Il y a consensus à l’effet que le terme technicien ambulancier paramédic (au Québec), qui est le seul titre d’emploi utilisé pour désigner les travailleurs du domaine, soit plus représentatif de la réalité des pratiques de cette profession que le terme « technicien ambulancier ».

Pourquoi nous pose-t-on autant de questions lorsque nous appelons le 9-1-1?

Tout comme lorsqu’on se présente à l’urgence, un triage doit être fait. La réalité est telle qu’il n’y a malheureusement pas toujours une ambulance disponible pour chaque appel reçu. À ce moment, chaque demande doit être priorisée selon l’état du patient. Il est donc important de répondre aux questions du répartiteur médical d’urgence le plus clairement possible dans le but de ne pas sous-évaluer une demande d’ambulance au détriment d’une autre.

Pour plus d’information sur la prise d’appel au 9-1-1, cliquer sur ce lien.

Comment devrais-je réagir sur la route à l’approche d’un véhicule d’urgence?

Selon le code de la sécurité routière, à l’approche d’un véhicule d’urgence dont la sirène ou les gyrophares sont activés, tout conducteur doit immédiatement se ranger sur le côté droit de la route et s’arrêter. Si vous devez passer à côté d’un véhicule d’urgence arrêté et dont les gyrophares sont activés, vous devez ralentir et procéder avec prudence.

Que dois-je faire si un véhicule d'urgence est immobilisé sur le bord de la route?

Le code de sécurité routière du Québec oblige les conducteurs à changer de voie ou à réduire sa vitesse lorsqu’en présence d’un véhicule d’urgence, d’une remorqueuse ou d’un véhicule gouvernemental dont les gyrophares sont activés et qui est immobilisé sur le bord de la route. Pour plus de détails sur la loi sur le corridor de sécurité, veuillez consulter la page suivante : http://www.corridordesecurite.gouv.qc.ca/portal/page/portal/grand_public/vehicules_promenade/securite_routiere/accueil_corridor_securite

 

 

Appeler le 8-1-1 ou le 9-1-1?

Pour toute situation où la vie d’une personne est en danger, composer immédiatement le 9-1-1.

Pour des problèmes de santé non-urgents, des questions ou des inquiétudes, communiquer avec Info-Santé en composant le 8-1-1.

Info-Santé 8-1-1 est un service de consultation téléphonique gratuit et confidentiel. Composer le 8-1-1 vous permet de joindre rapidement une infirmière en cas de problème de santé non-urgent en plus de vous diriger vers une ressource appropriée du réseau de la santé. Appeler Info-Santé 8-1-1 permet souvent d’éviter de se rendre inutilement à la clinique ou à l’urgence. Le service est offert 24 heures sur 24, 365 jours par année.

Exemples de situations où vous pouvez appeler Info-Santé 8-1-1 :

  • Vous souffrez d’une grippe qui dure depuis plusieurs jours et vous vous demandez si vous devriez voir un médecin.
  • Votre enfant se réveille avec une forte fièvre et vous vous demandez si vous devriez le conduire à l’urgence.
  • Vous voulez savoir quoi faire pour soulager la démangeaison et l’enflure causées par une piqûre d’insecte.
  • Vous avez des questions concernant les ressources du réseau de la santé.

© Gouvernement du Québec, 2021.